La culture d’autréenne… et Le D’Autréen dans tout ça?

Par Hélène Blondin

Mon histoire a commencé il y a un bon moment, par une petite annonce dans le bulletin d’information de mon village. «Consultation pour l’élaboration d’une politique culturelle de la MRC de D’Autray, venez en grand nombre!» J’y suis allée et depuis, mon agenda déborde, la mauvaise herbe a envahi mon jardin et mon fiancé se demande : mais où est-elle donc passée?

Voilà comment l’adoption d’une politique culturelle sur le territoire a changé ma vie d’artiste. Avant, mon fiancé savait où j’étais : dans mon atelier ou à Montréal. Maintenant, je suis par monts et par vaux à présenter mon travail, à écouter les porteurs d’histoire, à animer un lieu culturel, à faire des ateliers avec les ados, à assister aux réunions du Comité culturel de la MRC : bref, je ne chôme pas, je bénévole souvent, suis rémunérée quelquefois et j’aime tout ça. Mais ce n’est pas tout d’adopter une politique culturelle et d’y adjoindre un budget. Encore faut-il des gens pour la porter et l’agente culturelle qui officie à la MRC, Marie-Julie Asselin, ne chôme pas, bénévole souvent, est rémunérée à la semaine et aime tout ça. Sans elle, la politique culturelle aurait pu rester lettre morte. Aidée par le Comité culturel de la MRC qui regroupe des élus, des fonctionnaires, des artistes et des travailleurs culturels, elle a mis le temps, l’énergie et l’enthousiasme qu’il faut pour que plusieurs personnes se sentent concernées et mettent l’épaule à la roue.

Mais la «culture d’autréenne» c’est quoi? C’est beaucoup de gens de cœur qui travaillent dans l’ombre : les profs d’arts plastiques et de littérature, les Cercles de fermières, les agents d’artistes, les gérants de salle, les bibliothécaires, les organisateurs d’évènements, les éditeurs, les bénévoles, les artisans, les peintres, les sculpteurs, les écrivains, les porteurs d’histoires et j’en oublie. Ce sont tous des passionnés qui donnent de leur temps pour transmettre le goût de créer, d’explorer, de sentir et de ressentir.

L’autobus du show-business

La première activité de réseautage mise sur pied par l’agente culturelle a été L’autobus de la culture, une initiative originale et très enrichissante. Monter dans un autocar, se promener dans D’Autray, visiter les lieux de culture, les ateliers, rencontrer ceux qui font la culture d’un bout à l’autre du territoire a été pour tous une journée de réseautage informative et agréable, tant et si bien que l’initiative a été reprise une seconde fois afin de faire le tour complet de tous les lieux importants.

Mais le réseautage ne s’arrête pas là. Beaucoup d’autres évènements parrainés par la MRC ont eu lieu dans des endroits emblématiques comme le pont couvert Grandchamp à Sainte-Geneviève de Berthier, la chapelle des Cuthbert et dans les lieux traditionnels de rencontre : les églises.

Du fleuve aux montagnes

Le territoire de la MRC est vaste et les projets qui couvrent l’ensemble du territoire sont des entreprises de funambules. Toutefois, plusieurs projets ont été des réussites. Le projet du Groupe des 15 regroupait le travail de 15 artistes provenant des 15 municipalités sur le thème du sentiment d’appartenance. Cette exposition a fait le tour de toutes les municipalités. Ensuite, la remise sur roue de la Roulotte de Paul Buissonneau permet aujourd’hui à la ville de Saint-Gabriel d’offrir à chaque été sa formule de Théâtre sur demande aux municipalités de la MRC. Le projet Transmission a fait le tour des municipalités pour écouter et enregistrer les souvenirs de ceux et celles qui ont travaillé d’arrache-pied à faire de D’Autray ce que nous en connaissons maintenant. Entendre ses personnes parler du cheval du laitier, du vendeur de glace, des hordes d’enfants jouant dans les rues, des cinémas et hôtels qui animaient les villages pousse à la mélancolie, mais, il n’y a pas si longtemps, marcher des kilomètres pour aller à l’école, pour aller à la messe, pour aller au bureau de poste était une obligation. Aujourd’hui, nous faisons des kilomètres au clavier par obligation et nous marchons pour ne pas oublier que nous avons deux pieds.

Il y a aussi eu Polyval’art pour les ados, la publication du livre L’odyssée d’autréenne pour les enfants, les Portes ouvertes des églises pour redonner vie à ses monuments patrimoniaux, le projet Art et aménagement pour intégrer des œuvres d’art public dans les municipalités qui en faisaient la demande. Aujourd’hui, Pour la suite du geste…rassemblons-nous mobilise toute la MRC. Ce projet vise la mise en valeur des techniques artisanales propres à la région.

Communiquons, communiquons, il en restera toujours quelque chose

Comment garder notre auditoire quand tous les chemins mènent vers les grands centres? Voilà la question que se posent tous les organisateurs d’évènements d’autréens. La réponse : développer des canaux de communication multiples pour susciter l’intérêt de notre population. C’est ainsi qu’au fil des ans est apparu un site WEB dédié uniquement à la culture le www.culturepatrimoineautray.ca, un trimestriel culturel électronique l’Encarts et finalement Le D’Autréen, blogue que vous êtes en train de lire. Ce dernier a pour objectif de créer une synergie fédératrice autour de la culture dans D’Autray.

Ici, tout est permis : vos états d’âme, vos recettes de grand-mère, vos souvenirs d’autréens, vos vieilles photos, vos histoires à dormir deboutte, vos œuvres récentes, vos montées de lait. Ici se trouve un lieu où l’identité d’autréenne aura mille visages, mille façons de s’exprimer, mille richesses à faire connaître.

À vos claviers, citoyens!

Hélène Blondin, artiste en arts visuels et membre du Comité culturel

À l'heure du loup.jpg
À l’heure du loup, Hélène Blondin

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s