Qu’est-ce que le paysage?

Sur les terres de D’Autray,  nos regards sont choyés par de magnifiques paysages. Saviez-vous que ces paysages que nous voyons font aussi partie de notre patrimoine?

Un texte tiré du site Culture et patrimoine de la MRC de D’Autray.

Le paysage: Portion de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de facteurs biophysiques, humains et/ou de leurs interrelations.
— Conseil de l’Europe, 2000


Ainsi, il y a dans le paysage deux composantes essentielles (DOMON,2009):

  • Le territoire, défini par l’ensemble des éléments géographiques qui constituent l’assise physique du paysage, qu’ils soient d’origine anthropique (ex: bâtiments) ou naturelle (ex:rivière).
  • Le regard porté sur ce territoire, teinté par une série de filtres liés au passé, à la culture et aux valeurs de chaque individu.

Augustin Berque, géographe, considère que le paysage est le rapport sensible de l’homme au milieu, tandis que l’environnement en est la dimension physique et écologique.

Cet extrait est issu du rapport final concernant l’Étude de caractérisation et d’évaluation des paysages. Pour en savoir plus sur la notion de paysage et consulter le rapport final complet, contactez la MRC en cliquant ici.

La délimitation du territoire

Pour mieux analyser le paysage, il convient de faire un découpage du territoire en grands ensembles paysagers et en unités de paysage. Indépendant des limites administratives, ce découpage vise à faciliter l’identification des spécificités paysagères du territoire.

La délimitation des grands ensembles paysagers se base sur les grandes composantes du paysage régional: nature du sol et de la roche-mère, grandes formes du relief (plaine, buttons, collines), grands types de couvert végétal et d’occupation du sol, principales activités associées (agriculture, foresterie,tourisme, villégiature).

Les grands ensembles paysagers se décomposent à leur tour en unités de paysage ou unités paysagères. Résultant d’une analyse plus fine du paysage, il s’agit de l’unité de base du paysage, plus proche de celui qui regarde le panorama. L’unité de paysage permet de rendre compte de l’unicité d’un paysage (son caractère unique), en faisant la synthèse de ses composantes physiques et humaines ainsi que des perceptions associées. Chaque unité de paysage se caractérise par une structure paysagère qui lui est propre, en comparaison avec les paysages environnants.

La caractérisation des paysages peut s’effectuer à deux niveaux de détail : la caractérisation sommaire et la caractérisation détaillée, s’appuyant chacune sur le circuit de caractérisation sommaire et sur un circuit de caractérisation détaillé préalablement définis.

La caractérisation sommaire permet d’identifier les principales composantes des paysages, les composantes clés. La nature et l’agencement de ces composantes clés en structure paysagère donnent au paysage sa spécificité par rapport à un autre. Motifs et lignes de force du paysage, principales caractéristiques d’ambiance, éléments de discordance et dynamiques paysagères observées font partie des composantes clés. Enfin, les accès publics aux plans d’eau, en tant qu’éléments de valorisation et de découverte du paysage, sont également observés.

Venant compléter la caractérisation sommaire, la caractérisation détaillée offre une analyse plus fine depuis les parcours présentant une diversité des marqueurs paysagers et d’ambiances. C’est le cas par exemple des vallées des rivières Chicot et Bayonne, dont les composantes paysagères nombreuses (patrimoine bâti, rivière et couvert végétal, …) ont nécessité une analyse plus approfondie que d’autres parcours où le couvert forestier est dominant. Par ailleurs, le circuit de caractérisation détaillée comprend des routes très fréquentées, véritables « vitrines » sur les paysages d’un territoire (exemples : certaines routes qui offrent des points de vue spectaculaires).

C’est en ce sens que les paysages que l’on côtoie chaque jour, sans vraiment y penser, font partie intégrante de notre culture, de ce que nous sommes.

Vous aimez prendre des photos des si beaux paysages d’autréens? Envoyez-les nous pour notre chronique «D’Autray sur le vif!» via notre page Facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s