Vent de renouveau à La Chapelle des Cuthbert

Cette semaine, la Corporation du patrimoine de Berthier, qui est responsable de la programmation et de l’animation de La Chapelle des Cuthbert, a fait l’annonce d’une nomination d’importance pour sa direction générale. C’est ainsi qu’il a été annoncé que Maryse St-Amand, artiste (photographie),  médiatrice culturelle (au Collège Maisonneuve et ici même à la MRC), avait récemment été nommée pour ce poste. Avec une très jolie photo à l’appui. Comme nous nous doutions que ces traits harmonieux s’agençaient à un aussi bel esprit, nous avons voulu lui poser quelques questions sur ce qu’elle prévoit mettre en place à la Corporation du patrimoine de Berthier. Voici le résultat de cet entretien virtuel.

Super beau défi que la direction générale de La Chapelle des Cuthbert, ou plutôt de la Corporation du Patrimoine de Berthier? Quel est le lien entre les deux organismes?

Au sens large, la CPB a pour mission de conserver et de mettre en valeur le patrimoine historique, architectural et artistique de la région de Berthier. La chapelle des Cuthbert faisant partie de notre patrimoine local, en 1979, la CPB a pris en charge l’animation et l’interprétation historique du site. La CPB est aujourd’hui responsable de l’administration du site et s’est donné comme mission de sauvegarder et de mettre en valeur la chapelle en stimulant la recherche sur le patrimoine local, en sensibilisant les divers publics à la préservation de ce patrimoine et en favorisant des échanges à caractères culturels et éducatifs, le tout grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Berthierville. On peut dire que la chapelle, c’est le quartier général de la CPB et que c’est notre outil de diffusion.

La Chapelle des Cuthbert est un lieu de diffusion culturelle unique au Québec, quelles en sont les particularités et comment vois-tu son avenir prochain? Quels genres d’événements y tiendrez-vous?

La chapelle est effectivement un lieu de diffusion culturelle et offre depuis plusieurs années la possibilité aux artistes de différents horizons de présenter leurs œuvres dans les domaines des arts visuels, de la musique et de la littérature. Nous souhaitons élargir notre offre à d’autres champs comme la danse, les installations, le cinéma et l’art performance. Et pourquoi pas un projet de résidence artistique, qui sait? De plus, la Chapelle est également un musée et met en valeur différents éléments du patrimoine, notamment l’histoire, le patrimoine bâti et les traditions locales à travers des expositions à caractère historique et patrimonial et par le biais d’activités spéciales.

Doit-on s’attendre à certains changements à La Chapelle? Peut-on dire qu’un vent de renouveau va souffler?

L’aspect muséal du site en est un qui sera davantage développé, avec la volonté de mettre l’accent sur son rôle social grâce à un volet éducatif plus actuel axé sur le plaisir de participer et de découvrir, au travers plusieurs activités de médiations et une exposition interactive utilisant le potentiel technologique de notre époque en offrant une expérience à la fois physique et numérique. Le tout en conservant un équilibre entre expérience de visite, contenu éducatif et divertissement. Le volet recherche, documentation et conservation sera également priorisé. 

Qu’elle est ta vision pour La Chapelle des Cuthbert et la CPB?

Je souhaite que la chapelle soit un lieu propice aux échanges en établissant un dialogue avec les différents publics et qu’elle soit un espace de rencontre privilégié entre les acteurs du milieu culturel et la communauté. Dynamiser les activités, créer des ponts entre les différentes générations et participer à l’épanouissement individuel et collectif en s’adaptant à nos nouvelles réalités et en construisant un environnement favorable à la création et au rayonnement de la culture et du patrimoine. 

Tu es déjà médiatrice culturelle à la MRC, peut-on dire que le poste de DG est un prolongement, que les deux fonctions sont reliées?

Les deux fonctions sont définitivement complémentaires. La première se charge de mettre en relation les sphères de la culture et du social en favorisant les liens entre la production culturelle et la communauté ; son rôle est d’accompagner et d’informer. La seconde a des responsabilités administratives, techniques et scientifiques et consiste à protéger, mettre en valeur et diffuser le fait culturel et patrimonial au plus grand nombre en s’assurant de l’excellence et du respect des pratiques exemplaires en matière de déontologie muséale. Ces deux fonctions me permettent d’avoir une approche transversale qui mise sur le pouvoir de la culture comme outil de partage du patrimoine et de sensibilisation aux arts, véritable levier de cohésion sociale et de développement économique, ce qui est définitivement un atout pour une petite organisation aux grandes aspirations.

Quel type de visiteur voyez-vous peu en ce moment à La Chapelle et que tu aimerais y accueillir plus souvent?

Nous souhaitons élargir notre public et attirer la clientèle des 25-45 ans grâce à des propositions actualisées comme des expériences numériques interactives et une offre plus diversifiée. Un plan de communication stratégique nous permettra de dynamiser notre présence au sein de la communauté et de nous faire connaître davantage.

Qu’est-ce que ce nouveau défi représente dans ton parcours? Sa cohérence avec ce que tu as fait précédemment?

Je suis très enthousiasmée par ce nouveau défi. Cette nomination est pour moi une occasion exceptionnelle de me mettre au service de la communauté et de partager mon expertise et ma passion pour notre histoire culturelle et patrimoniale. Je suis fièrement originaire de la région de D’Autray, ayant grandi à Lanoraie et demeurant actuellement à Saint-Cuthbert, ce qui me rend très sensible au développement culturel en région. Je crois qu’un milieu de vie stimulant intellectuellement et dynamique culturellement est fructueux lorsqu’il est alimenté par les artistes, les artisans et les créateurs locaux ainsi que par les entreprises et les organisations locales. 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s